À propos de ce projet

White-Orpy-650-248x300

Lorsque nous avons déménagé dans une ferme, il y a près de dix ans, j’ai décidé d’acheter quelques poules. J’avais élevé des poules lorsque j’étais une petite fille et j’étais excitée par l’opportunité d’acquérir certaines des races que j’avais connues et aimées dans mon enfance.  Je ne savais pas que beaucoup de ces races étaient désormais difficiles à trouver, et que, dans certains cas, elles avaient presque complètement disparues. Qui pourrait imaginer qu’une poule pourrait se trouver sur la liste des animaux en voie de disparition? Cela semble fou, mais c’est vrai.

« On estime qu’environ trois quarts de la diversité génétique trouvés dans les cultures agricoles ont été perdus au cours du siècle dernier, et cette érosion génétique se poursuit. Par exemple, aujourd’hui, 90% de notre énergie de nourriture et de protéines provient de seulement  15  espèces de plantes et 8 d’animaux, avec des conséquences inquiétantes pour la nutrition et la sécurité alimentaire. Le blé, le riz et le maïs fournissent à eux seuls plus de 50% de l’apport énergétique mondial à base de plantes. » (Convention sur la diversité biologique)

Presque tout ce que nous mangeons est produit par quinze espèces végétales et huit animales. Réfléchissons à cela pendant une minute  Et les races et les variétés au sein de ces vingt-trois espèces ne sont pas nombreuses. Environ trente pour cent de toutes les races d’élevage sont menacés d’extinction.

Ce n’est pas seulement cette information  génétique vitale qui disparaît, mais nous sommes aussi en train de perdre une partie de notre Culture. Les animaux de ferme qui apparaissent dans les chansons et les contes, des animaux qui vivaient sur les fermes de nos grands-parents et arrières grands-parents, sont en train de disparaître à une vitesse alarmante. Ces animaux ne sont pas seulement utiles et bien adaptés à leur environnement, mais ils étaient beaux, et le sont toujours.

“Bêtes rares: un bestiaire d’animaux de ferme rares et menacés” est un projet de vingt grands collages, chacun illustrant un animal de ferme qui est actuellement sur la liste de conservation du bétail canadien. Le but du projet est de stimuler le débat sur les conséquences de la perte de ces animaux et de célébrer leur beauté et leur diversité.

 

012

You may also like

Leave a comment